La qualité de l’eau

Les indicateurs de la qualité de l’eau

Les indicateurs de la qualité des eaux permettent d’évaluer l’impact de l’Homme et de suivre l’évolution des milieux.

L’évaluation de la qualité de l’eau comprend trois grands indicateurs :

- la physicochimie de l’eau (SEQ Eau) : se préoccuper de la physicochimie de l’eau, c’est s’intéresser :
- aux matières oxydables et organiques : elles rassemblent l’ensemble des substances susceptibles de consommer l’oxygène de l’eau. Tous les rejets urbains, agricoles et bon nombre de rejets industriels en contiennent.
- aux nitrates et aux phosphores : ces éléments sont les principales sources de nourriture des algues et du phytoplancton, qui prolifèrent quand il y a trop de sels minéraux. Lorsqu’il y a trop d’algues dans le milieu, elles consomment tout l’oxygène, ce qui provoque la mort des poissons et des autres espèces animales.
- et à la présence de métaux.

- les caractéristiques physiques : on entend par "milieu physique" l’ensemble des éléments constituant la structure physique du cours d’eau. Le lit mineur (chenal d’écoulement en basses eaux), le lit majeur (zone d’expansion des crues), les berges, les conditions d’écoulement des eaux sont autant de facteurs essentiels pour le bon fonctionnement de la rivière, ses relations avec les nappes souterraines, sa capacité à assimiler les pollutions, à héberger une faune et une flore diversifiées. L’intervention humaine peut conduire à remettre en cause l’équilibre naturel de la rivière.

- les communautés biologiques : les diatomées, les Prélèvements de macro-invertébrés invertébrés, les poissons et les oiseaux sont quatre types d’organismes qui peuvent servir d’indicateurs de l’état de la qualité biologique des cours d’eau.
Influencés par la qualité de l’eau et/ou celle du milieu physique, les peuplements des rivières font apparaître les déséquilibres dont souffrent encore nombre de cours d’eau du bassin. Certains sont sensibles à la qualité de l’eau, d’autres à la présence d’habitats aquatiques très spécifiques (végétation pour s’accrocher, cailloux pour se protéger, etc.), d’autres encore à la qualité globale du milieu (état des berges, de la végétation, caractéristiques des débits, etc.).

Un contrat de rivière, un enjeu pour tous

Syndicat des 3 rivières - Château de la Lombardière - BP 8 - 07430 DAVEZIEUX - Tel : 04.75.67.66.75 - Fax : 04.75.67.24.58 - email : contact@3rivieres.fr

Une création Visual-Link Libellule