Sensibilisation

Les scolaires, les centres de loisirs...

4 thématiques d’intervention, plusieurs sujets :

L’eau

- Les différents états de l’eau.
- Le cycle de l’eau.
- L’eau et la vie.

L’eau et le milieu

- Découverte de l’écosysthème "rivière" :
- La faune et la flore.
- Notion de réseau trophique (chaîne alimentaire)
- La ripisylve (boisement des berges) :
définition, composition, rôle et fonctionnement.
- Découverte de l’écosysthème d’une zone humide :
lac, étang, mare, tourbière.

L’eau et le paysage

- Lecture de paysage :
- Le relief.
- Implantation des habitations, de l’agriculture,
et des industries.
- La végétation.

L’eau et l’Homme

- L’eau au quotidien :
- La consommation.
- Le cycle de l’eau potable
- Le cycle de l’eau usée.
- La qualité de l’eau :
- Indice biotique.
- Analyse physico-chimique.
- La pollution de l’eau : nature, origine, impact.

Télécharger la plaquette d’animation du Syndicat.

Représentation des enfants après un projet sur différentes thématiques.


- Pourquoi travailler sur l’eau ? Créer une mini station d'épuration

• Nous avons voulu travailler sur l’eau car il faut apprendre aux gens à ne pas polluer l’eau. • L’eau, c’est notre vie : il faut beaucoup boire pour survivre. • Notre corps contient beaucoup d’eau.
Dorine, Léa, Rukiyé et Marissa (CM1)

- Comprendre le fonctionnement de la station d’épuration

• Comment l’eau est-elle épurée ?

Après avoir été utilisée, l’eau est salie. Avant de la rejeter à la rivière on doit donc la nettoyer (on dit qu’on va l’épurer). Pour cela on l’emmène avec des tuyaux (égout) vers une usine de nettoyage qui s’appelle une station d’épuration. La station d’épuration est située au bord des rivières. Nous sommes allés la visiter.

• Comment fonctionne une station d’épuration ?

L’eau polluée qui arrive par les tuyaux d’égout passe d’abord à travers des grilles (1) qui retiennent et enlèvent les plus gros déchets (bidons, emballages, sacs, morceaux de papier, de plastique, de bois…). L’eau passe ensuite dans un ouvrage (2) où les huiles et graisses sont récupérées car elles empêcheraient le travail des bactéries. Le sable, les pierres et les graviers plus lourds tombent au fond de ce même ouvrage, puis sont envoyés à la décharge publique.

L’eau est envoyée ensuite dans un grand bassin rond appelé bassin décanteur (3) au fond duquel se déposent la plus grande partie des boues. On fait passer ensuite l’eau (encore très sale) dans un bassin d’aération rond ou rectangulaire (4). Là, on envoie de l’oxygène avec des pompes pour aider au développement des bactéries. Les bactéries vont "manger" petit à petit la pollution.
L’eau passe alors par un dernier décanteur (5) au fond duquel tombent les matières polluantes (sous forme de boues) dévorées par les bactéries. L’eau est suffisamment propre pour pouvoir être rejetée à la rivière par un canal. Elle peut alors reprendre son cycle naturel :
rivière → fleuve → mer

Attention, l’eau qui sort de la station n’est pas potable. Elle est dépolluée mais elle n’est pas redevenue comme au début ! (7) Les boues récupérées du décanteur peuvent être utilisées comme engrais dans l’agriculture sinon elles sont envoyées en décharge publique ou incinérées.
Une goutte d’eau passe entre 13 et 30 heures dans une station d’épuration.
Téva, Emeric et Mumin (CM2)

- La maquette de l’eau et du paysage

• Comment faire pour construire la maquette ? Le pays de l'eau
Plusieurs groupes sont formés.
Chaque groupe a une grande plaque où construire le paysage.
On nous distribue des objets : des petits bouts de plastique compressé pour faire l’eau, des petits tuyaux pour matérialiser le chemin de l’eau, des arbres, des cubes pour représenter des maisons...
Nous commençons à construire notre paysage.

• Nous continuons la maquette
On installe les arbres et les montagnes, les constructions des hommes : (des routes, des villages, des stations d’épuration, des usines, des ouvrages pour retenir l’eau...)

• La maquette construite Le pays de l'eau
A l’issue de cette étape, les maquettes sont mises bout à bout. Cela représente un grand paysage et le cycle de l’eau.

• Le dessin
Chacun dessine alors la maquette.
Jordan, Timothé C. et Manon (CM1)

- En conclusion, que faire ?

- Il faut moins utiliser de gel douche et lui préférer le savon qui se rince beaucoup plus rapidement.
- Il faut équiper vos toilettes de bouton à 2 touches : une éco, une plus dépensière en eau.
- Quand votre maman a fini de faire la vaisselle, elle la garde dans une bassine et peut ainsi s’en resservir pour arroser ses fleurs.
- Quand on se lave les mains, on peut économiser de l’eau en fermant le robinet à chaque étape.
- Prendre plus de douches que de bains.
- Il ne faut plus jeter des papiers par terre parce que ça pollue la nature et l’eau.
- Il ne faut pas s’amuser avec l’eau.
- Ne pas mettre des produits chimiques dans la rivière, les fleuves, la mer…
Dorine, Léa, Rukiyé et Marissa (CM1)

Un contrat de rivière, un enjeu pour tous

Syndicat des 3 rivières - Château de la Lombardière - BP 8 - 07430 DAVEZIEUX - Tel : 04.75.67.66.75 - Fax : 04.75.67.24.58 - email : contact@3rivieres.fr

Une création Visual-Link Libellule