Sensibilisation

Les élus, les habitants...

Les élus n’ont pas toujours toutes les informations pour prendre des décisions concernant les domaines liés à la ressource en eau et à la gestion des milieux aquatiques.

La mise en place de journées de formation permet de sensibiliser les élus (responsabilités, réglementation...) et de les aider dans les prises de décisions municipales pour une meilleure gestion de la ressource et des milieux aquatiques.

Milieux aquatiques : fonctionnement et réglementation

Les élus et les agents des collectivités ont été invités à participer à la journée thématique "milieux aquatiques : fonctionnement et réglementation", organisée par le Syndicat des Trois Rivières en mars 2017.
Une vingtaine de personnes ont répondu présent.

La journée s’est déroulée en plusieurs temps :

Présentation en salle le matin :
- Une présentation sur le fonctionnement des milieux aquatiques par le Syndicat des Trois Rivières.

- Une présentation sur la réglementation liée aux cours d’eau et milieux associés par les Directions Départementales des Territoires de l’Ardèche et de la Loire.

Visites de terrain l’après-midi :
- Ruisseau du Ternay à St Julien Molin Molette : aménagement en technique de génie végétal et lutte contre la renouée du Japon.

- Ruisseau du Riotet et de la Déôme à Bourg-Argental : incision du lit, enrochements, confluence, gestion de la ripisylve et aménagement en technique mixte (génie civil et génie végétale).

Les pesticides : du risque aux alternatives

Les pesticides sont des substances chimiques utilisées contre les ravageurs, les nuisibles, les herbes adventices…
Ils se volatilisent dans l’air, s’infiltrent dans le sol et sont absorbés par l’eau.
On les utilise dans nos maisons comme dans le jardin et les risques pour la santé sont nombreux.

Tout au long des chaînes alimentaires, les êtres vivants accumulent les toxines que l’on retrouve souvent dans notre alimentation.

Certaines communes agissent depuis plusieurs années et n’utilisent plus de pesticides pour l’entretien des espaces verts.
D’autres communes réfléchissent et envisagent prochainement de franchir le pas.
Pour les aider dans cette prise de décision, le Syndicat des Trois Rivières a organisé une journée sur cette thématique le 3 décembre 2015.

L’objectif était d’apporter toutes les informations aux collectivités et de répondre à leurs questions pour qu’elles puissent envisager de modifier leurs pratiques.


Les particuliers peuvent aussi éviter d’utiliser des pesticides.

Voici quelques exemples à mettre en place… car notre jardin est un refuge de biodiversité.

Favoriser la biodiversité :
Plus il y a de biodiversité, plus le jardin ressemble à un écosystème naturel, et plus il sera capable de se défendre contre les aléas climatiques et les ravageurs.

La présence de détritivores (vers de terre, cloporte…) favorise l’aération de la terre et ces espèces décomposent la matière organique, apport essentiel aux plantes.
S’il n’y a plus de prédateurs dans le jardin, les petites bêtes, indésirables à vos yeux, vont se donner à coeur joie de manger vos fleurs et vos légumes.

Pour amener les prédateurs dans votre jardin, favoriser les abris, les caches et les plantes attirantes :

- Un gîte à hérisson :
- Tas de pierre.
- Tas de feuilles mortes.
- Espace sous des bûches de bois.
- ...

- Un gîte à coccinelle :
- Pommes de pin, tas de feuilles mortes.
- Fagot de tiges creuses.
- Brique creuse.
- ...

- Un gîte à insecte :
- Morceau de bois percé avec des diamètres différents.
- ...
.

- Mélange de fleurs :
Les plantes mellifères permettent de faire venir les insectes butineurs (papillon, abeille...). Ils se nourrissent et fécondent les fleurs.

Quelques exemples de techniques alternatives :
- Diversifier les plantes dans un bosquet ou une rangée.
- Mettre du carton autour des salades, les limaces le mangeront d’abord ! Vous pourrez ainsi avoir le temps de récolter vos salades.
-  Pailler pour limiter la pousse des plantes indésirables. Cela limitera l’évaporation du sol et donc l’arrosage.
- Ne pas laisser les terrains sans couvert végétal. Les espèces indésirables adorent ces espaces.
- Désherber autrement :
- Verser de l’eau bouillante (après la cuisson des légumes, pâtes…).
- Manuellement.
- Avec des petits outils (sarcloir, binette, couteau à désherber…).
- Macération, décoction de plantes.. pour traiter de manière naturel.
- …

Attention !
Vous n’allez pas forcément voir ces prédateurs naturels arriver et faire leur travail. Ne les gênez pas, sinon ils vont repartir.

L’eau, "un atout et non une contrainte"

En octobre 2012, le Syndicat des Trois Rivières a organisé une journée thématique pour sensibiliser les élus et les agents des collectivités sur le thème de "prendre en compte l’eau comme un atout et non une contrainte".

Cette journée s’est déroulée en deux temps :
- la matinée était consacrée à l’importance du lien entre les milieux aquatiques et la réflexion menée lors de l’élaboration des projets.
- des ateliers de discussions ont été réalisés l’après-midi avec le thème de "la gestion de l’eau et les projets d’aménagement".
L’objectif était de répondre à la question : Comment intégrer et prendre en compte l’eau et sa gestion dans un projet d’aménagement ?

Les résultats de ces discussions ont été apportés en listant d’une part les contraintes et les bénéfices et d’autre part les étapes préalables à réaliser avant tout projet d’aménagement pour prendre en compte la gestion de l’eau.

Globalement, la trentaine de participants ont appréciés la journée et celle-ci a permis d’approfondir leur connaissance vis-à-vis de la gestion de l’eau.

Interventions en cours d’eau

Formation intervention en cours d'eau Une journée thématique sur la gestion de l’eau et des milieux aquatiques, lors des interventions en cours d’eau, a été organisée en juin 2011, car bons nombres de ces interventions occasionnent des dysfonctionnements sur le milieu.

De nombreux élus sont venus participer à cette formation qui a commencé par la présentation des différents types d’interventions et de leurs impacts sur les milieux aquatiques. Ensuite, la réglementation a été rappelée pour les différents types d’interventions évoqués.

Formation intervention en cours d'eau L’après-midi, deux visites de site était prévues pour discuter de ces interventions sur des cas concrets. Le débat s’est installé entre les participants et les intervenants, le Syndicat des Trois Rivières et M. CAILLEBOTTE du Centre de Formation Professionnelle Forestière de Châteauneuf-du-Rhône. Formation intervention en cours d'eau

Ces débats ont pu permettre aux élus de confronter les solutions à envisager vis-à-vis de différentes problématiques et d’envisager les plus respectueuses pour les milieux aquatiques.

Gestion des plantes invasives

Une journée de sensibilisation sur la gestion des plantes invasives et notamment la Renouée du Japon a été organisée en octobre 2010 pour les élus et les employés des collectivités adhérentes aux Syndicat des Trois Rivières.

Cette formation, destinée à la lutte contre les espèces invasives, a débuté par la présentation des différentes espèces et de leurs caractéristiques pour permettre de les identifier sur le terrain.
Puis, les stratégies de lutte, la gestion des déchets de coupe et les actions à réaliser ont été présenté afin de limiter la propagation des espèces, en espérant un jour les éradiquer.

Cette formation s’est terminée par des échanges sur les expérimentations menées par le CPIE de Marlhes, intervenants pour cette journée, et qui teste différents moyens de lutte contre les espèces invasives.

Comment gérer les eaux de pluies ?

Le 19 janvier 2010, les élus étaient conviés à participer à une nouvelle journée de sensibilisation sur la gestion des eaux pluviales, organisé par le Syndicat des Trois Rivières.
Cette journée a réuni une trentaine de participants.

La première partie de la journée été consacrée à la présentation des enjeux présents sur le bassin versant Cance/Deûme/Torrenson en matière de gestion des eaux pluviales, notamment vis-à-vis des risques d’inondation, fort présents sur le bassin.

Formation - gestion des eaux pluviales Les services de la Police de l’Eau ont ensuite présenté la réglementation en vigueur sur la gestion des eaux pluviales et l’obligation des communes vis-à-vis des aménagements urbains.

Enfin, le bureau d’Etude Infra Services a présenté la méthodologie à adopter pour intégrer les eaux pluviales dès l’amont et surtout au cœur des différents projets. Différentes techniques alternatives au « tout tuyau » ont ensuite été présentées (mares, noues, jardins d’eau, parking ou chaussée réservoir…) afin de permettre aux participants d’acquérir des connaissances et des notions sur la gestion raisonnée et cohérente des eaux pluviales.

Alternatives aux produits phytosanitaires

Une quarantaine d’élus et d’employés communaux ont participés le mercredi 18 mars à la journée de formation sur les alternatives aux produits phytosanitaires. Cette journée était organisée par le Syndicat des Trois Rivières et animée par la Fédération REgionale de Défense contre les Organismes Nuisibles (FREDON) de Rhône-Alpes.

Elle avait pour but de rappeler les impacts, les risques et la réglementation liés à l’utilisation des produits phytosanitaires d’une part. Et proposer des alternatives d’autre part, pour réduire la consommation voir ne plus utiliser de produits chimiques et donc de diminuer l’impact sur les milieux naturels.

La formation s’est déroulée en trois temps. Un premier diaporama sur le raisonnement de l’application des produits phytosanitaires a été présenté. L’impact sur l’environnement, les hommes, les risques encourus, la réglementation, le stockage ont été détaillé simplement pour rappeler les règles et les problèmes sur l’environnement causés par l’utilisation les produits phytosanitaires.

Puis un deuxième diaporama a été présenté sur les alternatives aux produits chimiques. Trois méthodes existent :
- Les mesures préventives : paillage, plantes couvre sol...
- Les mesures curatives : lutte biologique, utilisation de techniques thermiques, mécaniques ou encore manuelles (binette, couteaux...).
- Réalisation d’un plan de désherbage sur la commune, les parcs, les jardins...

Pour clôturer la journée, l’intervenant a proposé une mise en pratique sur le terrain. Les participants ont réalisés un plan de désherbage, essayés un désherbeur thermique et regardés les échantillons de paillage, pièges...

La gestion des réseaux d’assainissement

Le mardi 25 avril 2006, une quarantaine d’élus et d’employés communaux ont participé à une journée de formation organisée par le Syndicat des Trois Rivières. Le thème de cette journée était consacré à la gestion des réseaux d’assainissement. La formation fut réalisée par le bureau d’études Pöyry, basé à Aubenas.

Le personnel communal et les différents élus ont ainsi pu perfectionner et approfondir leurs connaissances sur les réseaux d’assainissement et notamment leur construction, leur diagnostic et leur entretien. Les différents types de réseaux d’assainissement, les ouvrages constituant un réseau, les documents de gestion, la mise en place et l’entretien des réseaux ont été les différents thèmes abordés au cours de la matinée.

Passage caméra Après un repas où chacun a pu échanger ses points de vue, les participants ont vérifié sur le terrain les enseignements donnés au cours de la matinée. Ils ont suivi avec attention une inspection caméra (passage d’une caméra à l’intérieur d’une canalisation afin de vérifier son état) et un essai à la fluorescéine (colorant devenant fluorescent au contact de l’eau et permettant de suivre le tracé des effluents dans les canalisations) sur la commune de Talencieux. Enfin, une visite du chantier sur le bourg de la commune de Thorrenc (mise en place d’un réseau séparatif et d’une station d’épuration) a permis de voir concrètement la mise en place d’un réseau.

Les débats qui ont eu lieu au cours de cette journée ont été riches et ont prouvé tout l’intérêt de ce type de formation qui devrait être renouvelé avec d’autres thématiques.

Un contrat de rivière, un enjeu pour tous

Syndicat des 3 rivières - Château de la Lombardière - BP 8 - 07430 DAVEZIEUX - Tel : 04.75.67.66.75 - Fax : 04.75.67.24.58 - email : contact@3rivieres.fr

Une création Visual-Link Libellule